shadow

Voici un ‘contrat’ que je propose de passer avec les personnes qui souhaitent être hypnotisées. Cela fait normalement partie du « Pre-Talk » (Introduction).

Je vous suggère de dire ceci, afin:

  • d’avoir le consentement du patient,
  • de favoriser l’adhésion à ce qu’est l’hypnose,
  • de rassurer, mettre en confiance,
  • de commencer la mise en transe.

Version courte

« Voulez-vous être hypnotisé ? »
« Voulez-vous que je vous hypnotise ? »
« Si vous suivez mes instructions, rapidement et sans y réfléchir, vous serez capable de ressentir un fantastique état hypnotique. Tout le temps, vous serez en sécurité. Etes-vous prêt ? Très bien, commençons »

 

Version complète

L’hypnose est un état naturel, que vous vivez plusieurs fois par jour. Comme quand vous conduisez sur un trajet connu et que vous passez les vitesses sans réfléchir et qu’au bout d’un certain temps votre esprit part ailleurs, si bien que quand vous arrivez à destination parfois vous ne savez plus par où vous êtes passé. OK ? *

C’est un peu comme si votre esprit était absorbé ailleurs ET en même temps, vous êtes complètement conscient, parce que si le feu passe au rouge vous êtes capable de réagir, n’est-ce pas ?**

En fait, c’est ça qu’en hypnose on appelle une transe, tous ces moments où on est conscient et au contrôle et en même temps on laisse notre esprit vagabonder librement. ET c’est très agréable parce qu’à ce moment là, vous êtes
complètement relâché.

DONC dans l’hypnose, vous avez compris, on ne dors pas, d’ailleurs, ça n’est même pas obligatoire de fermer les yeux. Quand vous conduisez vous avez les yeux ouverts. On ne dort pas, MAIS quand je dirais tout à l’heure
« dormez », ça veut simplement dire que vous pouvez fermer les yeux, laisser tomber la tête en avant, et vous détendre complètement, comme quand vous dormez.

D’AILLEURS, certaines personnes pensent qu’on devient comme un zombie, mais ce ne est pas comme ça. Ce dont vous allez faire l’expérience est plus comme les premières minutes quand vous vous réveillez le matin et que vous
êtes juste flottant dans cet espace où vous n’êtes pas tout à fait éveillé, mais pas vraiment endormi.

Bien entendu vous êtes toujours en sécurité et PUISQUE vous êtes toujours en contrôle vous pourriez sortir de la transe à tout moment, mais la vérité est que vous allez vous sentir tellement bien et détendu et que vous ne voudrez
pas.

PARCEQUE quand vous êtes en transe, votre conscient, qui est la partie rationnelle de votre esprit, peut dialoguer avec votre inconscient, qui est la partie créative, l’imagination. Votre inconscient gère aussi toute votre mémoire et
vos fonctions physiques, par exemple votre rythme respiratoire, et votre rythme cardiaque, vous êtes d’accord?**

DONC, votre inconscient c’est la partie de vous qui est comme un jeune enfant, qui est capable de faire plein de chose, ALORS il va falloir qu’on lui dise quoi faire. PARCEQUE quand vous êtes en transe, votre esprit est beaucoup
plus réceptif, il apprend plus vite, il mémorise beaucoup mieux, et il peut faire tout en tas de choses, simplement PARCE QUE, à ce moment là, vous savez que tout est possible .

EVIDEMENT, il n’y a pas de magie là dedans, parce que mon travail à moi c’est simplement de vous aider à retrouver cet état que vous connaissez déjà, et à vous proposer les suggestions qui vous convienne, en vous
demandant d’imaginer des choses.

SIMPLEMENT, je fais 50 % du travail, les 50 autres % c’est vous qui le faites en suivant simplement ce que je vous propose. D’accord ?**
Très bien, ALORS c’est très simple, et on va commencer par un jeu d’imagination. Vous voulez bien ?**

Notes

  • Les mots écrits en MAJUSCULES illustrent le Lead dont il faut savoir faire preuve quand on fait de l’hypnose.
    On utilise parfois volontairement des violations du méta-modèle du langage pour semer (seeding) des liens entre des choses qui n’en n’ont pas. Cela donne l’illusion à l’interlocuteur que le discours est bien construit et
    fait baisser les défenses du facteur critique.
  • Notez l’absence du conditionnel ainsi que des verbes qui s’y rapportent « essayer », « tenter… », sauf pour les phrases qui parlent de ce que l’hypnotiseur ne veut pas. Ex : « Vous pourriez sortir… »
  • Le mot « Mais » est utilisé à plusieurs reprises pour «neutraliser» la phrase précédente. Il s’agit d’une technique de choix illusoire.

* Si la personne ne conduit pas, ou vient pour une phobie ou un événement associant des voitures prendre un autre exemple : l’esprit qui vagabonde pendant un cours de maths mais où on peut répondre à la question de la prof quand
elle nous interroge, le matin au réveil où l’on prépare le café machinalement, mais on est encore dans son rêve en même temps…
** On établit un « Yes Set », c’est à dire qu’on pose des questions qui entraîne nécessairement un « Oui », pour faciliter le travail par la suite, puisqu’en réalité, on entraine la personne à suivre nos suggestions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *