shadow

Cette semaine, j’ai décidé d’aller au contact et de descendre sur Paris afin de rencontrer l’équipe Hype-N-Ose et de faire une tentative pour rencontrer l’équipe de l’Arche (hypnose).

  • Mon but premier était de sortir de ma ‘bulle’ et de mettre une image et une perception sur ces personnes que je côtoie en ligne. Rencontrer les individus, voilà le plus important.
  • Mon autre motivation était de me renseigner sur la pertinence et le sérieux des formations en hypnose disponibles (il n’y a pas d’équivalent – à ma connaissance – en Belgique, à moins d’être dans le milieu médicale).

Concernant l’Arche, malgré quelque e-mails et une tentative de visite sur place, je n’ai pas eu de réponse, et l’adresse physique de leur local n’est plus bonne sur Internet (et n’est pas publiée sur leur site). Tant pis, un peu de persévérance sera nécessaire

La rencontre avec l’équipe Hype-N-Ose fut très intéressante. Ils ont un esprit très ouvert et orienté sur le partage de l’information et ouvert à tous les dérivés de l’hypnose. Ce n’est pas une ‘école’ mais une association de passionnés. (Je ne vous détail pas les qualités de chacun, ce n’est pas le but du post). Je vous invite à consulter leur site et à participer à leur Street Meeting du Jeudi. Nota : le regard d’Irène rapporte 10 points en hypnose à l’équipe.

Nous avons discuté du parcours de chacun, des défis rencontrés et de nos impressions sur les différents centres de formation (ou séminaires). Sur ce point en particulier il en ressort que les écoles / groupes s’affrontent (c’est légitime) et n’hésitent pas à utiliser les techniques PNL et saupoudrage (seeding)  (c’est moins légitime) pour fidéliser leur clientèle. Ils sont ‘vendeurs experts’ et n’hésitent pas à faire de vous une éponge, comme la TV. L’idéal est effectivement de ne pas participer seul à ce genre d’évènement, cela permet de pouvoir échanger ses impressions, de mettre en place certain élément de réflexion et de limiter toute dérive de bourrage de crane (rester en alerte). Être conscient de ce genre de pratique est déjà une bonne chose.

Autre points abordés, en vrac,

  • Le hacking intéresses tout le monde.
  • Il semble fréquent de constater la participation aux formations de personnes qui viennent ‘en thérapie’ ou par simple curiosité.
  • Le vécu personnel (problème profond ou important) + la découverte et la maitrise de l’hypnose = arrive à en faire un excellent thérapeute.
  • Il n’y a pas de tronc commun entre les écoles de formations, et il n’y a pas la présence « d’équivalence ».
  • La thérapie brève n’est pas une Urgence. Il est préférable de ne pas répondre immédiatement aux demandes. L’attente permet la réflexion, faire attendre et aussi synonyme d’autorité.
  • La thérapie brève peut durer ‘longtemps’ et peut nécessiter un suivi.
  • Les difficultés de faire venir les gens pour une séance de street, et les stratégies qui marchent bien,
  • Les galères de faire de l’hypnose dans un lieu public,
  • Et autres classique tels que l’Hypnose Ericksonienne, le phrasing, le saupoudrage, EFT, PNL, Ancrages, …

Le programme de formations d’ H-n-O semblent quand à lui cohérente dans son contenu. Un examen pratique permet de valider l’achèvement de ce dernier.

Bref, très intéressant, le voyage en valait le coup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *