shadow

… »Voici quelques exemples utilisés, afin d’illustrer certain aspects la thérapie provocatrice.

Exemple 1

  • « T – Peu importe ce que tu penses de toi-même, gros nigaud. C’est l’image que les autres se font de toi dans leur tête et leurs tripes qui est importante. Il y a là une réserve complète d’informations pour toi, mais si j’étais à ta place, je l’éviterais car si tu découvrais ce que les gens pensent vraiment de toi, tu ferais une dépression dont tu ne sortirais plus jamais. »

Exemple 2

  • « T –  Tu dis que tu es grosses, que tu est une grosse vache … Dis le moi, que je suis une grosse vache !
  • P – (hésitante) :  
  • T – Non ? Pourquoi ?
  • P – Je n’ose pas vous le dire à vous. C’est insultant.
  • T – Pourquoi respecter l’autre si tu ne te respecte pas toi même ? Qu’est ce qui t’autorise de te traiter de la sorte et de faire cette exception pour toi ?

Exemple 3

  • « P – Je vais vous enfoncer les dents dans la gorge!
  • T – (le regardant en face): Ah Oui ? Et que penses-tu que je vais faire pendant que tu m’enfonces les dents dans la gorge ?
  • P – (D’un ton boudeur) : Vous ne vous laisserez pas faire.
  • T – (Hochant la tête en souriant): Tu l’as dit bien compris. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *