shadow

Las Vegas, Nevada. Les lumières sont lumineuses, un sentiment d’excitation flotte dans l’air. Un jeune couple fait son premier voyage, a hâte d’apprendre et de jouer au blackjack.

Ils entre dans un casino magnifique. Ils voient un joueur assis à une table de blackjack avec des milliers de dollars de jetons. Ils regardent et écoutent avec fascination. Le joueur parie trois ou quatre cents dollars par main, gagne et perd.

Le couple étudie la méthode du joueur, observe son style de jeu, jusqu’à ce qu’il saisisse tous les détails. Ce «modèle» avec autant d’argent en face de lui, doit certainement être un expert.

Ils prennent à leur tour leurs jetons, s’asseyent, jouent et perdent tout. Ils décident alors il doit y avoir quelque chose d’erroné avec leur façon de copier l’expert qui les conduit à cet échec.

Si seulement ils pouvaient parler au responsable du casino, ils pourraient apprendre que «l’expert» est en fait le roi de pizza de Chicago. Il sait tout sur la pizza et rien au sujet du blackjack. Il a assez d’argent pour acheter de grosses sommes de jetons. Les apparences sont trompeuses. Même un singe, de temps en temps, obtiendra une main gagnante. L’erreur du couple est de s’être basée sur les apparences.

 

Il était une fois, un petit garçon et une jeune fille qui entendaient les adultes utiliser de grands mots, et les virent faire des choses étonnantes comme conduire une voiture, voter, se battre, et bien plus encore. Le petit garçon et la jeune fille supposent que parce les adultes «savent» de telles choses, ils devraient être des experts de la vie et de la parentalité. Le petit garçon et la jeune fille se mirent alors à copier les adultes et ne trouvèrent que souffrance, douleur et frustration. Les adultes étaient des experts en pizza, mais les enfants étaient trop petits pour regarder au-delà des apparences.

Extrait et traduction du livre Monsters and Magical Sticks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *