shadow

Une femme entra dans mon bureau très déprimé et en colère. Elle m’a dit que son mari l’avait traitée de ‘grosse truie’. Je pensais que cela n’était pas très sympa de sa part d’avoir dit cela, mais je pense aussi, plutôt que de devenir tellement déprimée, qu’il y avait des moyens plus gracieuses pour elle d’y faire face.

Alors que je commence à investiguer comment et quand il avait dit ceci, il s’est avéré qu’il n’avait pas utilisé ces mots du tout. Elle n’avait entendu «que» le ton de la voix et «savait» ce qu’il voulait dire.

Les gens n' »enregistrent “pas passivement les phrases prononcées par le locuteur. Au lieu de cela ils entendent ce qu’ils s’attendent à entendre. Ils participent activement à reconstruire à la fois les sons et la syntaxe de l’énoncé selon leurs attentes. – Aitchison, 1976

People do not passively « register » the sentences uttered by a speaker. Instead they hear what they expect to hear. They actively reconstruct both the sounds and syntax of the utterance in accordance with their expectations. – Aitchison, 1976

Extrait et traduction du livre Monsters and Magical Sticks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *