shadow

L’hypnose est un état, l’hypnose est un outil. L’hypnose est un art.

instruments-symphony-orchestraJ’ai été surpris de remarquer le nombre de musiciens et de groupes de rock qui avaient commencé comme musiciens classiques.

Les musiciens qui commencent par apprendre la musique classique, apprennent les bases qu’ils peuvent facilement mettre en pratique et appliquer à tous les autres types de musique. Voir relativement facilement changer et maitriser de nouveaux instruments. Ils ont ancré en eux les bases techniques.

Et l’hypnose ?

Alors qu’est-ce que cela a à voir avec l’hypnose?

Il existe trois principales branches de l’hypnose qui sont

  1. l’hypno-thérapie, à but thérapeutique, de changement, d’accompagnement et de bien-être,
  2. le l’hypnose de spectacle, et
  3. l’hypnose de rue (street).

La base en hypnose c’est ce que j’appelle « l’hypnose classique », une compétence qui est transversale aux trois branches. Parce que je suis d’une « formation classique » en hypnose, j’ai une confiance inébranlable que je suis capable d’hypnotiser dans chacune de ces trois branches.

Mon conseil

  • Si vous voulez faire de l’hypnose de spectacle, faire du street ou bien faire de la thérapie par l’hypnose, concentrez-vous d’abord sur les bases, étudiez correctement les bonnes façons d’hypnotiser et pratiquez, pratiquez, pratiquez! Lorsque vous avez ces compétences sur le bout des doigts, vous pouvez alors vous concentrer sur les autres spécialisations que chaque branche exige, et suivre efficacement votre voie.
  • L’hypnose n’est qu’un outil, alors mettez-la en situation, mettez-la en valeur dans votre discipline. C’est un outil comme violon, un marteau ou un stylo, donnez-lui son archet, son clou, ou sa feuille. Gardez une cohésion d’ensemble dans votre pratique, sachez faire la différence entre une compétence de base et une spécialité.
  • Si vous avez déjà une sérieuse expérience en spectacle, en vente, en thérapie et si vous ne connaissez pas l’hypnose, lancez-vous dans les fondamentaux de l’hypnose, n’hésitez jamais à vous plonger dans le milieu complémentaire, voire opposé à votre objectif initial, vous apprendrez beaucoup et différemment. Ne dénigrez pas les autres disciplines non plus.

L’hypnose est un état, l’hypnose est un outil. L’hypnose est un art.

Cet article est fait suite à la lecure d’un article de la NewsLetter de Sean Michael Andrews’ Issue #153 – Street Hypnosis Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *