shadow

Kermit_the_Frog_on_a_LogUne des énigmes souvent répétée en formation de PNL est la suivante:

« Cinq grenouilles sont assises sur une bûche. Quatre décident de sauter. Combien en reste t’il ? »

La première fois que je l’ai entendue, j’ai répondu, « Une ».

En fait la réponse est « Cinq ». Pourquoi?  » Parce qu’il y a une différence entre décider et faire! »

 

La plupart des gens n’agissent pas quand il leur vient le désir de mettre en action leurs idées. Ils se trouvent alors soumis à la loi de l’intention décroissante, qui dit: « Au plus  nous attendons pour faire quelque chose que nous devrions faire maintenant,  plus grande est la chance que nous ne le ferons jamais. »

La réalité est que nous ne ferons jamais rien de nos idées à moins de nous lancer dans l’action avant même que nous ne  nous en sentions prêts.

Cela apporte quoi ? De façon générale,

  • Cela met en route une dynamique souvent positive (qui étonne généralement l’entourage).
  • Il y a généralement peu de regrets, au pire nous aurons essayé, et dans le meilleur des cas nous avons réussi.
  • Une habitude croissante à l’action. Nous sommes ainsi de plus en plus enclins à agir et à répondre positivement à nos envies et à nos idées.
  • Moins de doutes. L’amélioration de la prise de décision s’accroît. Même si au début nous pouvons faire des erreurs dans nos objectifs ou dans la  direction à prendre, cela nous permet d’apprendre de nos échecs et de connaitre nos réelles  capacités, qui sont bien souvent supérieur à nos attentes.
  • Une meilleure gestion de l’effort. A force d’entrainement, nous devenons un spécialiste dans la gestion de l’efforts pour atteindre nos objectifs. Rien ne nous empêche de changer d’avis pendant l’action. Si une motivation plus importante arrive elle peut prendre le dessus. Si nous décidons d’arrêter, c’est permis, car c’est aussi une action.

 

Le GPS, même bien programmé, ne fait pas avancer la voiture. Le regarder ne sert à rien si nous ne démarrons pas le moteur et commençons à avancer.

 

Le but est de rester dans l’action – réfléchie – et non pas dans la contemplation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *