shadow

heart

Certains patients me reportent des problèmes de sommeil, et cela fréquemment.

Ce problème peut être complexe (pour ceux qui le veulent ainsi), et même vous amener à des séances d’observation en hôpital, avec des instruments sur la tête et un masque sur le nez. Et c’est l’enfer, chaque soir. Un clavaire, qui devient une angoisse lorsque l’heure de se coucher.

Avant tout, respectez-vous. Pas de nourriture, pas de grignotage, pas de télévision dans le lit. Changez vos habitudes pour mieux vous respecter. Oui. Respectez et écoutez votre corps. C’est votre corps qui vous permet de dormir, pas vos pensées.

Il arrive que votre « esprit » ne soit en fait plus en phase avec votre corps et ses sensations. Parfois, le cerveau culpabilise, réfléchi trop, ou bien ne s’autorise tout simplement pas à lâcher prise et à laisser le corps au repos. Que ce soit à cause du manque de sommeil, ou bien à cause d’autres problèmes, craintes, croyances. Lequel est la cause réelle de vos problèmes. Il faut briser le cercle. La routine.
Commencez par travailler sur un  problème à la fois, les noeuds s’enlèveront les uns après les autres.

Le sommeil doit être un repos (le repos n’est pas le sommeil).

Le sommeil ne se mesure pas en heures ou en minutes, mais en matière de qualité.

Vous vous dites : « mes idées, mes pensées, mes problèmes. Tout est situé dans la tête ! » – Mais que ressentez-vous réellement ?

Si je vous demande de mettre la main sur votre problème de sommeil, où la mettez-vous ? Faites le test.
Si je vous demande de mettre la main à l’endroit où vous vous sentirez en paix, calme, serein, où la mettez-vous ?

Le sommeil est comme un battement du coeur ou bien comme la respiration. Une autre échelle de temps, un cycle spécifique. Utile. Comme la respiration, vous ne l’écoutez pas réellement, mais il est très important, il est nécessaire.

Le coeur est le premier organe à prendre vie et à fonctionner dans votre corps et ce depuis le 25e jour de votre conception. Avant même le cerveau. Il est l’organe qui guide et fait vivre votre cerveau, et le reste de votre corps. Le coeur est en réalité le guide de vos pensées et de vos émotions.

Écoutez ce qu’il a à vous communiquer.

Voici donc une technique que je préconise. Cela nécessite un peu de discipline. Mais cela en vaut le coup.

  1. Couchez vous à l’heure prévue. Mettez votre réveil. Éteignez-tout. Faites du tapping (optionnel), du tapping positif, d’encouragement, de confort.
  2. Mettez vos deux mains sur votre poitrine, où se situe votre coeur. Percevez les signaux qu’il vous envoie, telle une horloge atomique, pleine d’ondes et d’énergie. Votre moteur. Une source de chaleur. Un battement qui vous accompagne.
  3. Pensez , récitez cette phrase, tranquillement, environ tous les dix battements.
    • 3 …. 2 …1 … Je m’autorise – enfin – à dormir ou à me rendormir
    • 3
    • 3 … 2 …1 … Je m’autorise à dormir ou à me rendormir
    • 2
    • 3 …. 2 …1 … Je m’autorise à dormir ou à me rendormir
    • 1
  4. (inversez la position des mains sur votre poitrine) …. (recommencez si nécessaire)

Dans tous les cas … il est possible de vous faire aider pour cette technique par un bon thérapeute. Mais le travail final sera le vôtre. Alors prenez le risque que cela marche.

Le sommeil est un état, et atteindre cet état doit se « travailler » ou se « corriger ». Une fois dedans, il faut faire confiance à son corps. Laisser votre énergie couler et se renouveler. Une fois que le sommeil devient votre allié, votre ami, ou juste apprivoisé, il apporte réconfort, douceur, et de l’énergie pour le reste de la journée. Il permet d’évacuer et de nettoyer vos pensées et vos souvenirs. De mettre de l’ordre et de l’efficacité. De faire de la place pour de nouvelles choses.

Votre coeur sera ici votre meilleur allié. Laissez couler l’énergie. Laissez le fluide de votre coeur circuler.

Note : cet article est fortement motivé par le travail énergétique « HAT – Heart Assisted Therapy® » (Thérapie Assistée du Cœur) de John Diepold . Lors de la conférence Healing-highrise qui a eu lieu à Bruxelles .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *