shadow

AED30D06-554D-4E97-966C-5255C15E6027Voici quelques notes, en suite à la journée organisée par l’Arche le 10 Juin 2013, à Paris.

Je suis assez fan d’Anthony Jacquin (de l’équipe HeadHacking) pour son style, mais c’est surtout grâce à lui que j’ai découvert l’hypnose. Une découverte qui m’a fait ouvrir des portes que je n’avais même pas soupconnées, des portes qui en réalité étaient déjà là depuis le début. Une découverte qui peut être comme un renouveau de ma perception globale.

Anthony a son style bien à lui, très direct, qui donne l’impression que seul l’hypnose et le dialogue comptent. Pas de vakog, pas d’anamnèse, pas de PNL, pas d’EFT, d’EMDR … Cela bouscule certains praticiens, mais c’est aussi son image de marque.

Beaucoup d’exemples sont donnés autour de séance orientées vers l’arrêt du tabac ou les phobies, une orientation spécifique certainement liée à son activité la plus connue qui est la pratique de l’hypnose de rue ‘Street’. Ceux qui souhaitaient voir une mise en transe en 2 minutes ont été servi ; idem pour la catalepsie du bras ou la main collée sur le front.

Preuve convaincante. Cadeau

L’hypnose est un outil puissant. L’induction n’est qu’une phase optionnelle à la thérapie. Convaincre le patient qu’il est en hypnose en lui montrant une preuve irréfutable de son comportement et une valeur sure  que le reste de la séance restera un moment fort et souvent inoubliable. Etre mis pour la première fois en hypnose est  un moment ‘magique’ car souvent nouveau,  et percevoir cet état modifié est une étape importante vers la possibilité de changement.   Nous qui somme familier de l’hypnose semblons l’oublier trop vite, c’est un réel cadeau.

Doing -> Happening

J’aime cette notion que : notre rôle est d’aider à provoquer ou à amorcer les ressources qui sont déjà en place chez le patient.

Nous ne sommes pas la source de la solution, nous somme le tuyau qui permet de canaliser au mieux, de diriger cette énergie qui existe. Fluidifier, limiter les frictions, rendre les choses évidentes.

Imaginer

Kev Sheldrake nous a rappelé le modèle « Automatic imagination » que j’avais découvert à Londre en 2012, durant la journée Change Phenomena.

Une approche qui se veut plus scientifique et mesurable.

L’un des principes importants à retenir est que si vous êtes capable d’imaginer quelque chose, telle qu’une main collée sur la table, imaginer une trajectoire d’une balle (pour l’anticiper), imagine que vous avez peur (phobie), imaginer une voix qui vous parle, imaginer que vous êtes en permanence triste, … vous êtes aussi capable d’imaginer que vous avez oublié que vous imaginez.

Faire une bonne thérapie

  • Bref. Je vise à avoir une relation  minimum avec le client.
  • Orienté vers le résultat . « Que voulez-vous ? », « comment vous le sauriez ? », convainquez-moi !!! Pourquoi.
  • Centrée sur la personne.
  • Conduit par le processus ( process driven). Traiter chaque problème , l’un après l’autre.
  • Non intrusif. Je ne suis pas un docteur , je ne prescris aucun médicament et ne change aucun traitement. Je ne force personne à me révéler ses secrets.

Séance type

Description d’une séance type (du point de vue d’Anthony)

  • Accueil du client,
  • Établir le rapport,
  • Établir l’objectif,
  • Je pose des questions, j’écoute, je laisse parler.
  • Selon l’information,  15 à 50 minutes. Utilise  les suggestions dès le début .
  • Induction ( mais pas nécessaire )
  • Communication par le signaling (mouvements idéomoteurs )
  • Travail des parties, travail direct ou indirect , métaphores …
  • Encourage l’amnésie .

Je suis globalement proche de cette vision dans ma pratique.

31AB36E7-B884-40F9-836B-D999C96E8289

Une belle et redoutable équipe. Kev, Marcus, Scott, Anthony, Kevin …

Notes

Quelques notes en vrac , que je poste ici , sans queue ni tête peut être , mais qui donnent des idées de ce qui me plais, ce que j’aime.  Parfois léger mais lourd de sens, parfois subtil, et à d’autre moments des banalités. Ce n’est qu’une question de perception et de moment.

  • Et permettez à vos yeux de se fermer… Allez dans une fantaisie et pensez à une personne la plus chère au monde pour vous. Un moment agréable . Un moment délicieux . Une  fantaisie heureuse, et augmentez-en les émotions , la lumière …
  • Me permettez-vous de me prêter votre bras ?
  • Tu veux …. Mais il y a une partie de toi qui te l’en empêche . N’est-ce pas ?
  • Imagine que tu peux parler à ton inconscient .
  • À chaque fois que tu as imaginé cela, tu as ressenti ce malaise … Il suffit d’arrêté d’imaginer, ou d’imaginer autre chose à la place, quelque chose de plus agréable , de différent… Imagine comme cela est simple de pouvoir changer.
  • Tu vas me faire perdre mon temps. Tu sais déjà depuis que tu es ici que tu as déjà pris ta décision .
  • Je ne sais pas quand ni comment cela s’est passé. Dans tout les cas cela s’est mis en place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *