shadow

winnie-the-pooh-quoteWinnie l’Ourson (Winnie-the-Pooh) est l’un des livres (et film) intemporels qui a traversé la famille (il y en a toute une série). En le relisant, il me fait comprendre que M. Milne avait des dialogues parfois renversants de ce que j’appellerais « de la fausse simplicité ».

Il est parfois intéressant de les utiliser dans une séance avec un patient , cela met de la confusion dans leurs idées et les renvoie généralement dans le ressenti.

Donc voici certains extraits qui m’ont marqué et qui semblent me refléter ou qui peuvent amener à un long dialogue en lien avec la philosophie de ce site, et qui peuvent vous envoyer en quelques secondes au Pays des rêves.

 

Prenez-soin de vous.

Js

Winnie à Christopher.
« Si tu vis 100 ans, j’espère bien vivre 100 ans moins un jour, comme ça, je n’aurais jamais à vivre sans toi. »

—–

Porcinet se posta juste derrière Winnie.
« Winnie murmura-t-il. »
« Oui, Porcinet ? »
« Rien », dit Porcinet en prenant la patte de Winnie dans la sienne, « je voulais juste être sur de toi ».

—-

Bourriquet
Ce que je préfère avec la pluie, c’est qu’elle cesse toujours. Enfin, parfois.

—–

Le menton posé sur la tête de Winnie, Jean-Christophe termina sa phrase.
« Je vais m’en aller quelque temps, mais je compte sur toi pour t’occuper de la forêt. »
« Je ferai de mon mieux », répondit Winnie.
—–

« Dis-moi Winnie », demanda enfin Porcinet, « le matin, quand tu t’éveilles, quelle est la première chose que tu te dis? »
« Je commence par me demander ce qu’il y a pour le petit déjeuner. Et toi? »
« Moi, je me demande ce qui va se passer d’intéressant dans la journée. »
Winnie hocha la tête, pensif.
« Au fond, c’est la même chose, conclut-il. »

—-

« Nous resterons amis pour toujours, n’est-ce pas, Winnie? » demanda Porcinet.
« Plus longtemps encore ! », répondit Winnie.

—-

« Comment je suis chanceux d’avoir quelqu’un à qui il est si dur de dire au-revoir. »

—-

Vous ne pouvez pas rester dans votre coin de la forêt à attendre que d’autres viennent à vous. Vous devez parfois aller à eux. »

—-

« Les gens disent que rien n’est impossible, mais ils ne font rien de leur journée. »

—-

« Certaines personnes parlent aux animaux. Mais peu savent écouter. C’est le problème. »

—-

« Porcinet a remarqué que, même s’il avait un très petit coeur, il pourrait tenir une assez grande quantité de gratitude. »

—-

« Ne sous-estimez pas la valeur de l’inaction, de simplement aller le long, l’écoute de toutes les choses que vous ne pouvez pas entendre, et ne pas se soucier. »

—-

« Comment tu épelles amour ? »
« L’amour ne s’épelle pas, cela se ressent. »

 

Winnie-the-Pooh-winnie-the-pooh-17669963-1024-768

 

Vous pouvez en rajouter 😉 dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *