shadow

Suare-Une_leçon_clinique_à_la_Salpêtrière_02« Les chercheurs peuvent certainement explorer l’hypnose d’une façon scientifiquement et ce n’est en aucun cas une mauvaise chose, mais…

Les chercheurs sont des scientifiques… Les hypnotiseurs sont des artistes. Les chercheurs font tout pour éliminer les variables. Les hypnotiseurs font tout afin de fonctionner avec ces variables. Les chercheurs font des protocoles. Les hypnotiseurs utilisent des compétences.

L’hypnose dans le monde réel est 100% de l’art et de l’artisanat. Les chercheurs peuvent découvrir beaucoup de choses nouvelles (et cool) qui peuvent stimuler et informer  ceux qui pratiquent l’hypnose, mais vous ne pouvez pas convertir l’art en science, sans en détruire une grande partie de sa diversité et de son essence.

Bref, un hypnotiseur, évidemment utilise la science …, mais s’y connecte avec art ! »

 —

Petit extrait de Hypnosis Without Trance de James Tripp

Comments

  1. ABERGEL    

    C’est exact, le scientifique est dans une dimension qui reduit . L’hypnotiseur construit avec ce qui se presente et metaphorise ! C’est un Art !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *