shadow

700 Heures d’Opéra silencieux.

« Le silence est le remède à tous les maux. » – Le Talmud

500x_marina31010

Marina Abramovic – Artiste – Quand elle quitte ce fauteuil pour la dernière fois, elle aura fait près de 700 heures de séance.

Sa routine n’y a que rarement été modifiée. Chaque jour, elle a pris sa place juste avant que les portes du musée ne s’ouvrent et quitte sa place seulement quand elles se referment. Sa garde-robe était relativement simple: une sorte de robe de concert avec un longue traîne, dans l’une des trois couleurs (rouge, bleu et blanc).

Toujours, ses cheveux, dans une natte tressée, étaient tirés vers l’avant par-dessus son épaule gauche. Toujours sa peau était d’un étrange blanc pâteux, comme si le sang en avait été évacué. Sa pose rarement changée: son corps légèrement avancé, elle regardait en silence et avec attention tout droit.

La grande variable était  le public.

Les visiteurs du musée ont été conviés à participer, le premier arrivé, le premier servi, à s’asseoir sur une chaise en face d’elle et tout en silence lui retourner son regard. La chaise n’a rarement, voire jamais été vide. Près de 1400 personnes l’ont occupé, les uns pour seulement une minute ou deux, d’autres pour une journée entière, parfois avec une surprise.

Pour en revenir, cet article, je souhaitais vous faire partager un instant de réflexion silencieuse. Tant cette chose est précieuse.

  • – Le silence est porteur d’émotions. Bien souvent plus fort que n’importe quelle parole,
  • – Le silence est un réel outil thérapeutique, un outil de bien-être quand il est utilisé avec bienveillance.
  • – Le silence est un aveu,
  • – Le silence est l’aboutissement suprême du langage et de la conscience, une ouverture vers soi-même, une connexion à l’autre
  • – Le silence est une des formes les plus perfectionnées de l’art de la conversation.

 

silence

 

Le silence autorise l’émergence de pensées que nous avons enfouies au plus profond de nous-mêmes. Il nous amène à accepter la confrontation que nous avons jusqu’alors esquivée ; travail de deuil, travail de reconstruction, élaboration de projets de vie, acceptation de renoncements, acceptation du principe de réalité, sont autant d’éléments qui vont meubler notre silence.

Js

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *