shadow

cordeVoici un billet qui reflète un peu ma perception sur les sentiments que je croise chez certaines personnes en ce moment : leur sensibilité et leurs attachements.

Nous avons tous une sensibilité différente sur une même situation, nous avons tous des liens divers et variés qui nous rattachent à une situation ou à un objet. Chaque perception est différente.

Sensibilité

1351112002_31

Ce n’est pas évident d’être en face que quelqu’un qui exprime une sensibilité naturelle, douce et bienveillante.

Vu de loin, cela peut effectivement paraître pour une faiblesse, une possible vulnérabilité, une brèche dans une armure. En prenant soin d’observer de plus près, cela ressemble aussi à un don et une force. Nous ne sommes pas des machines. Nous avons tous notre sensibilité, qu’elle soit à fleur de peau, dans notre coeur ou au creux de notre estomac. L’écouter est une prouesse possible, la comprendre est bien plus compliqué, en faire quelque chose … souvent pas.

Je deviens moi aussi plus à l’écoute et observateur.

Voir quelqu’un exprimer – sincèrement – sa sensibilité  est une chose qu’il est nécessaire d’accueillir et de respecter et si possible sans jugement car le sentiment ne nous appartient pas.

Attachments

images

Si à cette sensibilité vous rajoutez l’attachement, ce lien fort et immatériel qui relie une personne avec d’autres personnes ou bien la connecte à d’autres choses ; vous obtenez alors un sentiment fort qui devient souvent une ‘corde sensible’ de l’individu.

Prenez la situation d’une maman qui fait le tri dans les petits vêtements de son enfant qui a maintenant bien grandi. Des petit vêtement bien rangés depuis plusieurs années avec soin, en espérant au fond d’elle même qu’ils servent encore. Avec le temps elle se résigne enfin à les donner. Imaginez cette maman qui, en pliant chaque vêtement qu’elle connaît par coeur, vit à nouveau chaque instant du passé et retrouve encore ce lien puissant à été créé. Ses pensées sont confuses mais bien présentes, toutes dirigées par et vers le cœur, des ficelles pleines d’émotions.

Je peux vous garantir que ce rangement et ce tri va prendre du temps.

Par contre, la maman qui recevra ces vêtements  ne souhaitera pas être redevable de cette partie émotionnelle et affective. Elle cherchera à connaitre le lien, cette sensibilité  qui est encore restante.

  • Le lien est coupé ?  J’accepte ;
  • Le liens est encore présent ou visible ? Je me sens alors tributaire de toi et ne peut m’approprier ce que tu me donnes, ou le fait mais sans avoir pleinement du plaisir.

Emotions, imagination, souvenirs. Un lien … puissant.

Pour comprendre cette émotion, cette sensibilité à cet attachement, il est nécessaire d’en être conscient(e). Travailler et modeler quelque chose que nous ne percevons pas n’est pas envisageable.

Quand c’est nécessaire ou souhaitable, l’attachement c’est aussi arriver à couper ce lien. Il est alors nécessaire d’en faire le deuil correctement,  et si possible de façon propre et sans trop douleur, en ne gardant que les moments positifs. Ce n’est pas toujours évident.

Cet ensemble d’attachement et de sensibilité se retrouve fréquemment dans d’autres situations de notre vie. Nous ne pouvons que rarement y échapper.

  • Penser à un ou une amie lointaine que nous ne verrons probablement plus,
  • Vider la chambre de sa fille qui quitte la maison, qui part faire le tour du monde, ou bien qui va se marier;
  • Vendre sa vieille voiture, avec laquelle nous avons eu plein de souvenirs;
  • Se décider à vider le grenier;
  • Perdre toutes les photos sauvées dans son PC;
  • Ranger les affaires d’un proche décédé;
  • Et bien d’autres encore. … il y a des liens et des attaches partout.

Ces attaches peuvent être exprimées de différentes façons.

  • Ce sont soit des liens dorés et de lumière, soit des chaines rouillées ou toxiques.
  • Certains liens sont élastiques, d’autres tendus, lâches, fragiles, forts, nombreux ou rares, importants ou inutiles.
  • Ils sont doux, agréables ou bien blessants et trop serrés.
  • Certains liens sont tirés à l’extrême par la personne qui se trouve de l’autre côté, ou bien ils sont attaché à un arbre, une enclume ou une ancre de marine. Parfois ils sont arrimés à des ballons voire une montgolfière.
  • Un attachement est parfois un lien à sens unique, comme la laisse d’un chien. Pour d’autre c’est une code à sauter.

Dans tous les cas, ils sont là ces liens et ces attaches. Ils font partie de nos croyances, de nos résistances. Trouvons les et jouons avec. Gardons par contre cette merveilleuse sensibilité.

10153977_10152028628566977_2038890120_n

Ces attaches et les sentiments qui y sont liés sont bien présents,  il est nécessaire de les reconnaitre et de faire quelque chose de tout cela. Un attachement est souvent une contrainte que l’on accepte.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *