shadow

Beaucoup de patients viennent avec leurs problèmes, leur(s) système(s) de croyance, mais une fois que nous apportons une solution à leur souffrance, c’est tout le patient qui change.
Il y a plusieurs façons de pratiquer l’hypnose et plus généralement faire une thérapie.

Une thérapie est orientée soit sur les ‘symptômes’ (Symptom centric), soit sur le ‘système de croyances’ qui est en place (Device centrique) et le thérapeute fait de l’analyse dessus. Pour ma part je préfère dire que je traite la personne, pas seulement son problème (Person centric).

Donc je préfère dire que je travaille non pas ‘sur‘ mais ‘pour et avec‘ une personne, afin de l’aider à résoudre ses problèmes (un à la fois), affronter ses croyances et lui permettre enfin de changer.

Si une personne vient me voir, c’est pour atteindre un résultat. Dans mon cas, il ne faut pas s’attendre à trouver un thérapeute froid, muet et stoïque, bien au contraire. Je n’aime pas caresser votre problème dans le sens du poil et vous conforter dans votre situation. La séance passe par de l’humour, de la tristesse, des émotions, des sanglots, du réconfort, beaucoup d’écoute et de la joie. Beaucoup de respect aussi. Si vous avez envie de me mordre, de crier, de me (ou vous) détester, d’évacuer des sentiments c’est bien aussi. Cela restera entre nous. Le but est que vous ayez mis en place un nouveau système qui vous mènera au résultat désiré. Le changement ça se mérite, il vous faut de la conviction, de la volonté et l’envie de vous battre et de sourire.

Gardez bien en tête que ce n’est pas ma séance, mais la vôtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *