shadow

pic-2Si vous êtes fatigué de votre « amour de soi » et des phrases telles que « vous pouvez vraiment aimer quelqu’un à partir du moment où vous vous aimez”.

Vous n’êtes pas seul.

Traduction d’une vidéo (voir plus bas)

Par contre, si vous avez des problèmes de confiance en vous, de la haine à votre encontre, peu d’amour envers vous ou des problèmes avec votre estime de vous, il y a quelque chose que vous devez savoir.

S’aimer soi-même est tout aussi important que de manger sainement ou de vivre.

En fait, vous pouvez manger autant de nourriture saine que vous le voulez, vous pouvez avoir des millions en banque, faire des heures de méditation, mais si vous n’avez pas vraiment de l’amour et de la compassion pour vous-même, pour votre corps, pour votre esprit, pour vos qualités personnelles et même pour vos pensées, alors vous êtes absent et en dehors de l’expérience de votre plein potentiel physique, émotionnel, et de création. C’est alors renier un monde meilleur pour vous-même.

Peu importe qui vous êtes ou les choses négatives que vous avez fait dans le passé; cela n’existe plus. Vous avez quelque chose d’extraordinaire à offrir au monde présent, et cela se concrétise mieux lorsque vous avez de l’amour-propre et du respect à votre encontre.

Vous pouvez même ne pas savoir ce que c’est pour l’instant, mais avoir une idée des choses que vous aimez faire, ce que vous souhaitez créer pour votre communauté , vos proches, votre clan, le monde autour de vous, pour votre entreprise, un produit ou de l’art.

Le corps et l’esprit humain sont très réceptifs aux messages et aux sentiments émis par la pensée, comment nous ressentons nous-même son impact, comment nous fonctionnons. Lorsque vous vous sentez ou pensez « je suis laid, moche », « je suis stupide, je suis nul », « je ne suis pas bien”, “je suis grosse”, votre corps et votre esprit répondent à cela, consciemment et inconsciemment, altérèrent et impactent les délicates fonctions des processus du corps et la pensée. Même le système immunitaire y est touché, tout comme les les flux de la créativité, la pensée holistique, l’expression et la joie.

Une chose pas évidente à entendre: “les personnes qui sont vraiment joyeuses sont celles qui apportent le plus au monde ». Maintenant, si vous êtes dans un état de tristesse ou de dépression, que vous soyez plus triste, en colère ou que vous ayez des regrets, vous n’êtes pas en mesure d’apporter ce que vous pouvez de mieux dans le monde. Juste être dans l’instant et d’être heureux d’être là, en ayant la possibilité d’apprendre à vous améliorer chaque jour.

Maintenant, si vous vous sentez mal dans votre peau. “Je ne suis pas belle”. Reformulez-le en  « Je m’améliore chaque jour et je fais des efforts pour cela”. Reformulez « Je suis laid, je suis moche » en « Je vois la beauté de mon être ». Et si ce n’est pas suffisant, répétez le 3 fois, 10 fois. Vous serez surpris de voir que votre apparence physique améliorera réellement si vous restez concentré sur les choses que vous aimez en vous. Reformulez « je suis stupide”, “je suis bête”, ou “je ne suis pas intelligent » en « je veux apprendre et j’apprends tout ce qui m’est possible“.

Concentrez-vous sur votre potentiel. Reformulez « Je suis grosse” en “Je mérite de se sentir à l’aise avec mon corps, je veux être à l’aise avec mon corps, je sais que je peux y arriver. Je suis ouverte à recevoir les informations sur ce qui est le mieux pour ma santé et mon corps afin que je puisse obtenir une forme idéale“.

Et vous savez, parfois, entendre quelqu’un qui vous dit “reste positif”, ou qui vous recommande des lectures ou des exercices sur les pouvoirs de la pensée positive, parfois cela peut vraiment changer la vie des gens et parfois cela ne suffit pas. A un certain moment, vous avez besoin que quelqu’un vous dise de le faire, et je vous demande de LE faire désormais.

En fait, la vérité c’est qu’il y a deux types de personnes dans le monde:

  • Les gens qui contrôlent leur esprit et
  • Les personnes qui sont contrôlées par leur esprit.

Un sentiment fort comme : « je suis grosse », « je suis stupide, idiot », « Je ne suis pas bien », répété et répété sans cesse ne peux que vous imprégner et vous envahir à la longue, à en devenir votre vérité. Si vous avez la capacité de choisir, alors vous pouvez contrôler si vous acceptez ou non ce sentiment. Mais cela ne peut être contrôlé que par votre esprit.

Soit vous contrôlez votre esprit, ou soit votre esprit vous contrôle.

Quelle honte que les gens perdent toutes ces choses merveilleuses et les possibilités d’abondance qui viennent avec l’amour-propre, car ils se permettent d’être contrôlés par leur esprit.

Reprogrammez l’ordinateur organique dans votre tête, vous pouvez donc être le meilleur de vous-même

Vous méritez d’être le meilleur de vous-même

Le monde mérite que vous soyez le meilleur de vous-même

Vous n’avez plus besoin de personnes pour infléchir la souffrance sur vous-mêmes. Il y a déjà suffisamment de personnes qui souffrent car d’autres personnes leur infléchissent de la souffrance

Et vous, vous n’avez pas besoin de vous imposer de souffrance à vous-même.

Ayez confiance en vous. Apprenez à vous aimer.

Apprenez à vous aimer

Commencer à regarder les sentiments de tristesse, de colère, et de déprime que vous avez en vous

D’une manière différente

Essayez-le, … faites-le,

Pourquoi pas? Vous n’avez rien à perdre

Vous n’avez rien à perdre

Vous n’avez rien à perdre … sauf ce qui vous retient

 

Vidéo :

CutlerColorSails

Comments

  1. Nicolas    

    Changer ses croyances négatives sur soi, yes ! Après, si l’auto-suggestion suffisait, ça se saurait

    Je suis personnellement assez mal à l’aise avec la notion d’amour de soi. Je lui préfère le « respect de soi » et surtout « l’acceptation inconditionnelle de soi ». Albert Ellis soutient une thèse similaire à travers le «complexe de Jéhovah».

    Dit autrement, le problème n’est pas de croire « je suis laid », c’est de croire que je dois être beau pour être quelqu’un de bien. Donc la solution se trouve plus dans une croyance du type « même si je trouve que mon enveloppe physique ne me plait pas, je m’accepte tel que je suis ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *