shadow

Le chamane et le psy , Un dialogue entre deux mondes

Auteur:  Laurent Huguelit et Olivier Chambon

Note de l’éditeur

Les chamanes ont développé depuis des millénaires des pratiques thérapeutiques qui interpellent de plus en plus la médecine occidentale et notamment la psychiatrie. Dans un dialogue plein d’humour, un chamane et un psychiatre hors normes comparent leur vision du monde et leurs techniques de soins.

Des pratiques millénaires peuvent-elles s’intégrer aux psychothérapies modernes ? Nos concepts rationnels peuvent-ils accueillir l’expérience chamanique ? Peut-on l’expliquer par la science ?

Auteurs

Laurent Huguelit, un chamane suisse formé aux traditions de régions reculées comme aux techniques modernes développées en Occident, est le fondateur d’un centre de pratique chamanique (L’Outre-Monde). Il est aussi responsable des stages de la FSS (Foundation for Shamanic Studies, créée par l’anthropologue Michael Harner) pour la France. Laurent Huguelit travaille actuellement à une encyclopédie des plantes chamaniques qui fera date dans le domaine de l’ethnobotanique.

Médecin psychiatre depuis plus de vingt ans, le Dr Olivier Chambon a été un pionnier des méthodes de soins comportementales et cognitives pour les patients psychotiques chroniques. Il a cocréé en France le diplôme universitaire de psychothérapie intégrative. Olivier Chambon est l’auteur d’ouvrages de référence sur l’utilisation thérapeutique des psychédéliques et sur la psychothérapie.

Avant-propos de Michael Harner.

« Olivier : Beaucoup de personnes ont oublié que la médecine avait vraiment quelque chose de chamanique au départ : ce n’est pas nouveau. Déjà, au temps des Grecs et d’autres grandes civilisations, des entités spirituelles favorisant ou provoquant la guérison étaient invoquées. Les Grecs avaient recours aux oracles, aux pythies, etc. Le médecin était comparable à un canal. Ce sont les Grecs qui sont à la source de notre culture médicale et philosophique ‘ et les médecins font toujours le serment d’Hippocrate.

Laurent : Le fait de prêter serment, cela peut être considéré comme une forme de rituel chamanique ; c’est une communion spirituelle avec le fondateur de la discipline.

Olivier : Voilà ! Ce sont ces origines chamaniques que l’on a oubliées. Regarde le caducée : c’est un symbole chamanique qui est encore aujourd’hui utilisé pour labelliser différentes disciplines de la santé, comme la pharmacie.
Bref, le fonctionnement de notre société et ses rapports avec le religieux et la science nous ont conditionnés à isoler une partie du savoir et à en faire une sorte d’absolu totalitaire. Le fonctionnement du corps tel qu’il est décrit par la médecine moderne a créé une vision morcelée des pathologies. Nous avons alors fini par croire qu’il n’y avait plus que cela de vrai et d’utile, qu’il n’y avait plus que cela de respectable, et de légal même. Je trouve cela grave ! Et maintenant, à travers ce livre, à travers de nombreux débats et discussions qui ont lieu dans tous les milieux concernés, nous sommes justement en train de redéfinir tout cela, pour décloisonner nos croyances limitées et, surtout, pour ouvrir nos coeurs et nos esprits. » (extrait p31 du chapitre « Mythes et métaphores »)

1507-1

 

Quelques commentaires de lecteurs

Une plongée dans l’univers du Chamane et du Psy. On y est, on a l’impression d’être assis avec eux, autour d’une table, de les écouter converser, de participer pleinement, de s’interroger, de se passionner et de rire parfois à plein poumon. Merci à eux d’avoir eu envie de nous faire partager et découvrir leur univers. J’ai eu la chance de les rencontrer par la suite, un vrai bonheur d’hommes. Les guérisseurs de l’âme existe bel et bien!

On se demande parfois si le psy n’est pas un peu « border-line » avec les règles qu’on lui a apprises à la fac.Ce couple – le temps d’un livre – c’est vraiment du haut de gamme. Et pourtant leur dialogue reste très simple, comme celui de 2 potes qui partagent nombre de points commun, pour notre plus grand bien physique, mental et spirituel.On en rêve de guérisseurs de l’âme comme c’est deux-là !

C’est un livre qui renferme un dialogue passionnant et éclairant sur les rapports entre le chamanisme et la psychiatrie. Laurent Huguelit et le Dr Olivier Chambon nous font découvrir comment la guérison est envisagée dans chacun de ces domaines. Ce qui est important également, c’est que ce dialogue nous amène à bien comprendre ce qu’est réellement le chamanisme loin des clichés délirants mystico-ésotériques qu’on lui attribue depuis des années.

 

Une approche régénérante d’une pratique souvent tabou, en France, (certainement un héritage toxique de l’inquisition).
Une fois que l’on a tordu le cou aux grandes religions, nous n’avons rien résolu de notre spiritualité.
Sans vouloir paraître chauvin, nous allons parfois chercher très loin (exotisme..) alors qu’il y a des trésors à nos pieds.

Feedback de JS

J’ai vraiment aimé ce livre, très riche, intéressant, avec une pointe d’humour. On se trouve au milieu d’un réel dialogue entre deux univers prêts à s’entendre, s’écouter et partager.

J’ai eu beaucoup d’intérêt pour cet échange entre ces deux hommes de l’art de la thérapie.

Ma conception du soin rejoint la leur et je pense que leur dialogue contribue à nous ramener vers le bon sens. Celui en tous les cas de reconnaître que l’individu n’est pas qu’une mécanique, qu’il est une unité et qu’en dehors du soin apporté par la molécule, la chirurgie ou tout autre approche il a une dimension humaine à la fois psychologique et spirituelle chez l’homme que trop de soignants négligent encore. Pourquoi cette opposition constante entre le scientifique et le chamanisme (et autres thérapies) ? Alors que leurs champs d’action se complètent.

L’idée essentielle et trop souvent égarée est d’apporter un plus au patient en le remettant au centre de l’action. Un livre d’ouverture fait par des spécialistes qui ont gardé à l’esprit de rester accessible à tous.

En complément

Autre livre passé en revue sur Snap : les 8 circuits de conscience.

Vidéo Youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *