shadow

Un peu de découverte et de rêves sur Snap, en cette période de vacances. Je vous invite à découvrir le conte de la a Princesse Kaguya.

Le conte du coupeur de bambous

L’histoire de la princesse Kaguya est un conte populaire japonais très célèbre. Il s’agit du conte japonais le plus ancien : on pense qu’il a été écrit à la fin du IX ème siècle, début du X ème siècle. Des générations de japonais se sont endormis pendant que leurs parents le leur racontaient au Coucher… Il était une fois un vieux couple qui habitait un petit village niché au cœur de la forêt japonaise. Le vieil homme cultivait et taillait du bambou. Le couple était assez pauvre, mais vivait heureux. Ils avaient cependant un regret : ils n’avaient jamais pu avoir d’enfant. Chaque soir, ils priaient en espérant qu’un miracle se produise. Un jour, alors qu’il s’enfonçait dans la forêt, le vieil homme vit une pousse de bambou qui luisait d’un éclat étrange. À sa grande stupéfaction, il découvrit à l’intérieur du tronc … un bébé ! Il ramena le bébé chez lui et le montra à sa femme. Il s’agissait d’une adorable petite fille. Ils l’accueillirent dans leur modeste foyer comme un don du ciel et la nommèrent Princesse Kaguya. Le temps s’écoula, la maisonnée était heureuse. Kaguya devint rapidement une enfant, puis une adolescente superbe. Bientôt de nombreux jeunes hommes vinrent présenter leurs demandes en mariage. Pourtant, la princesse Kaguya les refusait toutes. Cinq d’entre eux se montrèrent même particulièrement insistants. Pour se débarrasser d’eux, la princesse Kaguya leur promis d’épouser celui qui réussirait à ramener en premier un objet de grande valeur. L’empereur lui-même finit par entendre parler de cette étrange jeune femme, aussi belle qu’intelligente, mais quirefusait de se marier. Il se déplaça en personne et en tomba amoureux au premier regard. Mais les soirs de pleine lune, le visage de Kaguya se couvrait de mélancolie. Elle finit par expliquerson étrange conduite à ses parents adoptifs, ainsi que son histoire. Kaguya était réellement une princesse. Mais pas une princesse terrienne. Elle était née sur la lune et devait y retourner.

Vous le trouverz facilement sur le Net.

Tale_of_Princess_Kaguya_Ghibli_01

Bande annonce

La Chanson des enfants.

Tourne, tourne, tourne
Moulin à eau, tourne
Tourne et fais venir le soleil
Tourne et fais venir le soleil
Oiseaux, insectes, bêtes sauvages
Herbes, arbres, fleurs
Apporte-nous le printemps, l’été,
l’automne, l’hiver
Apporte-nous le printemps, l’été,
l’automne, l’hiver
Tourne, tourne, tourne
Moulin à eau, tourne
Tourne et fais venir le soleil
Tourne et fais venir le soleil
Oiseaux, insectes, bêtes sauvages
Herbes, arbres, fleurs
Fleurissent, donnent des fruits et tombent
Naissent, grandissent et meurent
Le vent souffle, la pluie tombe, le moulin à eau tourne
Sans cesse, la vie se perpétue
Sans cesse, la vie se perpétue

La Chanson de la nymphe céleste

Tourne et reviens, reviens
Passé lointain
Reviens et rends-moi mon cœur disparu
Reviens et rends-moi mon cœur disparu
Oiseaux, insectes, bêtes sauvages
Herbes, arbres, fleurs
Nourrissent la clémence des hommes
Si j’apprends que tu m’attends
Je reviendrai sur-le-champ

tumblr_njy093wcud1rdqbfro5_500

La bande son

Quelques extraits

 

Merci Safia pour cette découverte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *