shadow

Dans l’histoire du « Petit Prince » beaucoup connaissent la citation suivante « Voici mon secret. Il est très simple: on ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. » , déjà évoqué précédemment. Mais une autre phrase est tout aussi importante, elle parle du pardon et de la nécessité d’avancer après un échec.

« C’est une folie de haïr toutes les roses parce qu’une épine vous a piqué,  d’abandonner tous les rêves parce que l’un d’entre eux ne s’est pas réalisé, de renoncer à toutes les tentatives parce qu’on a échoué.

C’est une folie de condamner toutes les amitiés parce qu’une vous a trahi,  de ne croire plus en l’amour juste parce qu’un d’entre eux a été infidèle, de jeter toutes les chances d’être heureux juste parce que quelque chose n’est pas allé dans la bonne direction. 

Il y aura toujours une autre occasion, un autre ami, un autre amour, une force nouvelle. Pour chaque fin il y a toujours un nouveau départ. »

Le pardon est primordial. Pardonner c’est s’alléger d’un fardeau. Un fardeau nécessaire que le temps du deuil. Pardonner c’est accepter une situation et continuer sur le chemin. Pardonner, c’est SE pardonner soi-même.

ob_429b1a_petit-prince

 

Au final il est nécessaire de prendre du recul et de parfois relativiser. Il est bon de dire aussi que l’autre n’en valait pas nécessairement la peine.

« Vous êtes belles (la rose), mais vous êtes vides…. On ne peut pas mourir pour vous. »

Merci Antoine de Saint-Exupéry

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *