shadow

Posséder et contrôler … une tendance très humaine.

Cet enfant vit au Ladakh, le pays des hautes passes, parfois appelé le « petit Tibet ». Il est en formation pour devenir moine et cultive une passion pour les fleurs et le jardinage.

« Une nuit d’orage, il sauve une fleur exquise – de ce qu’il interprète comme une fin certaine – en la mettant à l’intérieur, dans un pot.

Malgré tous ses soins et sa préoccupation permanente pour sa fleur, celle-ci commence inexplicablement à dépérir. Toutes les pensées du petit moine sont tournées vars la fleur et cela l’éloigne de sa véritable priorité.

Le vénérable est alors forcé d’intervenir afin d’aider son apprenti à réaliser que son attachement et son désir de contrôle le maintiennent prisonniers et qu’ils
génèrent en lui de la colère et de l’aveuglement.

Le moinillon découvre alors pourquoi, en éliminant son besoin de posséder et de contrôler, il permet en fait à la Vie d’éclore et de se répandre au-delà de toutes ses espérances. »

Comprendre l’importance du non attachement est assez difficile pour un occidental, mais lorsque les choses sont présentées avec autant de poésie et de simplicité, ça devient limpide, vous ne trouvez pas?

Réalisé par Kaukab’s Sketchbook

 

Autre vision possible …

 

12987205_10153634915325857_3884032083643051542_n

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *