shadow

(non, ce je ne suis pas payé pour cet article)

Apprendre, ce n’est pas juste emmagasiner des connaissances, mais retenir des choses en s’amusant.

Je vous invite à découvrir l’application (iPhone, Android) et en ligne  https://www.duolingo.com

Vous pouvez me suivre, voir même partager avec moi vos progrès  ici https://www.duolingo.com/Js_opdebeeck

duolingo1

Ici, je pense que la « gamification » est clairement à son avantage. Le partage avec les autres est aussi un moyen d’éviter la procrastination (sans mettre de la concurrence inutile)


Wikipedia parle de « ludification », qui est le transfert des mécanismes du jeu dans d’autres domaines, en particulier des sites web, des situations d’apprentissage, des situations de travail ou des réseaux sociaux. Son objet est d’augmenter l’acceptabilité et l’usage de ces applications en s’appuyant sur la prédisposition humaine au jeu.

La répétition

Duolingo reconnaît que les humains sont ainsi faits et que la clé de l’apprentissage d’une nouvelle langue, c’est la répétition. Alors l’appli transforme l’étude de la langue en un agréable divertissement, débordant de points, de bannières et de « vies » de jeux vidéo. À la fin de chaque partie gagnée, elle vous récompense par une fanfare de trompettes et par l’exquise sensation d’avoir réussi quelque chose.

C’est une belle méthode de lutte contre la procrastination. Les petits blocs de cours sont indolores et gais, et passer au niveau supérieur (et à celui d’après) passe facilement (mais pas nécessairement addictif).

Tous les jours, un ou deux modules d’Espagnol, d’Allemand, d’Anglais, … de Néerlandais*. Un de mes collègues aime s’envoyer des modules de Russe* et d’Hébreu* en allant au travail (*ces langues sont accessible seulement pour les Anglophones).

Le style Duolingo

Le style d’enseignement de Duolingo est rapide, enlevé et indulgent. Il explique rarement la logique grammaticale derrière un nouveau concept. Il vous jette directement à l’eau, et si vous coulez, il vous repêche et vous rebalance à la baille—jusqu’à ce qu’à votre grand étonnement, vous découvriez que vous êtes soudain capable de flotter seul.

Pratiquer

Duolingi, c’est ludique et bien plus riche pour l’esprit que d’attraper des Pokémons.

Pour mettre plus de sens à cet apprentissage, passez aussi à la pratique dans la vie de de tous les jours, et  visez un voyage à l’étranger, ou une situation qui vous motive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *