shadow

Un tableau de visualisation est un assemblage d’images, de photos et d’affirmation de vos rêves, objectifs, et plus généralement de ce qui vous rend heureux. Il est également appelé tableau de rêves, carte au trésor ou tableau de vision. En créant un tableau de visualisation, vous aurez un outil pratique pour vous aider à conceptualiser vos objectifs. En outre, ce sera une bonne forme de motivation pour travailler à la réalisation de vos rêves.

C’est aussi un concept qui est lié à la loi de l’attraction. Visualisez et accrochez-vous à des idées concrètes. Projetez vos désirs.

Cela fonction aussi bien pour un « projet » personnel, un projet en couple, ou pour la dynamique d’une entreprise ou d’un produit.

Préparez-vous

1 Réfléchissez à vos objectifs

La plupart d’entre nous savent à peu près ce que nous voulons faire de notre vie, quels sont nos objectifs et ce qui nous rend heureux. Néanmoins, quand quelqu’un nous demande à quoi ressemble notre vie idéale, nous avons souvent du mal à donner une réponse concrète. Afin de toujours se trouver sur la bonne voie et de ne jamais regarder en arrière avec regret, il est important d’investir régulièrement du temps dans l’identification claire de nos objectifs et aspirations, jusque dans les moindres détails et dans l’élaboration de plans avec des étapes concrètes pour y arriver. Une manière d’y parvenir est de créer un tableau de visualisation.

2 Posez-vous les grandes questions

Avant de commencer à la création de votre tableau de visualisation, passez un peu de temps à vous poser les questions générales suivantes :

  • À quoi ressemble, selon vous, une vie idéale ?
  • Qu’est-ce qui rend la vie la peine d’être vécue ?
  • Sur votre lit de mort, qu’aimeriez-vous avoir accompli ?

3 Posez-vous des questions plus précises

Pour vous aider à répondre aux grandes questions (ce qui n’est pas facile !), posez-vous des questions plus précises :

  • Quelles activités voulez-vous apprendre ?
  • Quels loisirs et quelles activités faites-vous déjà, mais pour lesquels vous voulez vous améliorer ?
  • Quels sont vos objectifs d’un point de vue professionnel ? Qu’avez-vous entrepris au cours de votre carrière pour décrocher le job de vos rêves ? Par exemple : vous faut-il un diplôme précis ou devez-vous trouver un stage ?
  • Quels sont vos objectifs d’un point de vue relationnel ? Ne pensez pas simplement en termes de mariage, de relation longue durée ou si oui ou non vous voulez avoir des enfants : soyez plus précis sur le genre de personne avec qui vous voulez être, comment vous aimeriez passez du temps avec votre partenaire, etc.
  • Comment voulez-vous que les autres se souviennent de vous ? Par exemple : voulez-vous écrire le prochain prix Goncourt ? Voulez-vous créer une œuvre de charité qui aide ceux dans le besoin ?

Une remarque que je rajouterai, … ne mélangez pas le contenu du tableau avec des idées que vous vous faites d’une personne (du genre, je veux qu’il m’aime, …). Concentrez-vous sur vos pensées et vos sentiments, sur ce que vous pouvez apporter par vous-même et ce que vous souhaitez atteindre.

 

4 Choisissez un thème

En fonction de ce que vous avez découvert en vous posant les questions ci-dessus, il est temps de décider quel sera le thème de votre tableau de visualisation. Ne pensez pas que vous devez vous limiter à un seul tableau pour refléter tous vos rêves. Vous pouvez en créer autant que vous voulez, avec chacun un autre thème.

Vous pouvez, par exemple, créer un tableau de visualisation qui se concentre sur un objectif très précis. Par exemple : si vous voulez économiser afin de pouvoir prendre des vacances dans la destination de vos rêves, vous pouvez créer un tableau sur le thème de la Jamaïque.

Vous pouvez aussi créer un tableau avec un thème plus général. Peut-être que lorsque vous vous êtes demandé comment vous voulez que les autres se souviennent de vous, vous avez décidé de devenir quelqu’un de plus gentil et généreux. Votre tableau de visualisation peut être dédié à ce thème. Entre autres choses, vous pouvez inclure des photos de personnes que vous admirez.

Créer votre tableau de visualisation

1 Décidez du format de votre tableau

Lorsque vous avez décidé du thème de votre tableau de visualisation, il est temps de décider de son format. La plupart des gens créent un tableau de visualisation fait d’un vrai tableau en papier, en liège ou d’un autre matériel, qu’ils accrochent ensuite au mur. Placez votre tableau à un endroit que vous voyez régulièrement ou tous les jours.

Néanmoins, vous ne devez pas vous limiter à ce genre de tableau de visualisation. Vous pouvez aussi créer une version électronique. Créez une page web ou un blog, utilisez un site comme Pinterest ou même un simple document privé sur votre ordinateur vous permettra de rassembler des images et affirmations inspirantes.

Choisissez un format qui vous convient et que vous allez aussi réellement voir et mettre à jour régulièrement.

2 Rassemblez des images inspirantes pour votre tableau de visualisation

Il est temps de trouver des images inspirantes qui correspondent au thème que vous avez choisi. Les endroits les plus évidents pour en trouver sont internet, des magazines et des photos, mais n’oubliez pas non plus des cartes postales qui peuvent être funky et inspirantes, des coupures de journaux, des étiquettes, etc.

Quand vous choisissez une image, prenez soin de bien l’inspecter.

Par exemple, si votre objectif est d’être accepté par l’université de vos rêves, n’oubliez pas d’inclure une image du campus, mais choisissez-en une prise pendant votre saison préférée ou qui montre des étudiants vaquant à des occupations qui vous intéressent aussi.

3 Rassemblez des mots inspirants pour votre tableau de visualisation

Votre tableau de visualisation doit être très visuel et doit donc contenir plein d’images qui vous parlent et attirent votre regard. Mais n’oubliez pas de rendre votre tableau encore plus intéressant en incluant des locutions et des affirmations inspirantes.

  • Une affirmation est une locution ou une phrase positive que vous pouvez vous répéter, comme un mantra. Vous pouvez, bien sûr, écrire vos propres affirmations ou en rechercher sur internet par exemple, mais vous en trouverez aussi dans un livre chez votre libraire ou à la bibliothèque.
  • Vos aspirations doivent vous encourager à prendre des mesures positives. Par exemple, votre objectif est d’être sélectionné premier violon de votre orchestre, mais vous avez toujours eu du mal à faire vos exercices tous les jours, malgré vos bonnes résolutions du Nouvel An. Ne mettez pas : « Je n’abandonnerai pas mes exercices quotidiens après un mois, comme d’habitude ». Cela ne fera que souligner vos manquements passés et donnera un ton négatif.
  • Mettez plutôt quelque chose comme « Je remplirai ma maison de musique tous les jours ». C’est beaucoup plus positif et cela vous donnera envie de passer du temps à votre activité, contrairement à quelque chose que vous devez endurer.

4 Construisez votre tableau de visualisation

Quand vous avez choisi vos images et vos phrases inspirantes, il est temps de laisser parler votre créativité. Essayez plusieurs compositions : vous trouverez par exemple de chouettes exemples en ligne, mais ne pensez pas que vous devez copier le tableau de quelqu’un d’autre.

  • Vous pouvez utiliser un fond coloré pour votre tableau de visualisation. Choisissez la couleur en fonction de la nature et du contenu de votre thème. Par exemple, si vous voulez rester motivé pour réaliser un objectif physique difficile (comme pouvoir soulever votre poids en haltères), choisissez une couleur forte, comme le rouge.
  • D’un autre côté, si vous essayez d’être plus calme et d’atteindre une certaine tranquillité dans votre vie, choisissez des couleurs plus apaisantes, comme le bleu ciel.
  • Vous pouvez aussi inclure une photo de vous au centre de votre tableau de visualisation afin de pouvoir vous entourer (littéralement) d’image et de mots inspirants.
  • Quand vous avez choisi un concept et un arrangement qui vous parlent, attachez tous les éléments avec de la colle ou des agrafes (si vous faites un tableau physique, si vous faites une version électronique, n’oubliez pas de sauvegarder votre fichier !).

 

Utilisez votre tableau de visualisation

1 Placez votre tableau à un endroit où vous pourrez le voir tous les jours

Votre but en créant ce tableau de visualisation est d’avoir un pense-bête visuel de ce que vous espérez accomplir et que vous devez voir régulièrement pour rester concentré et motivé. Ne cachez pas votre tableau de visualisation dans une armoire !

Si vous préférez que votre tableau reste une source d’inspiration privée, il n’y a aucun mal. Dans ce cas, vous n’êtes pas obligé d’accrocher votre tableau de visualisation dans le salon. De même, si vous avez créé une version électronique, vous n’êtes pas obligé de le rendre public. La plupart des pages web et des blogs peuvent rester privés ou avoir un accès limité.

Le but est que votre tableau soit toujours accessible pour vous et vous ne devriez pas le mettre à un endroit où vous risquez de l’oublier.

2 Regardez votre tableau régulièrement

Promettez-vous de le regarder, réellement, pas un simple coup d’œil, tous les jours au moins. Promettez-vous de passer au moins cinq minutes à étudier le contenu et à vous concentrer sur les images.
Ne lisez pas simplement les phrases et affirmations inspirantes dans votre tête : répétez-les à voix haute et avec conviction. C’est une chose de se dire tout bas « Un jour, je serai un designer à succès », mais c’en est une autre de vous l’entendre dire avec conviction. Si vous ne croyez pas en vous-même, qui le fera ?

3 Ne faites pas aveuglément confiance dans les promesses d’un tableau de visualisation

Créer un tableau de visualisation est une bonne manière de trouver de l’inspiration, d’identifier et de donner forme à vos rêves et de rester concentré et motivé. Néanmoins, si vous pensez entreprendre ce projet parce que vous avez entendu dire qu’un tableau de visualisation fait « correctement », ainsi qu’un changement de votre état d’esprit garantirait que – enfin – vous aurez ce que vous voulez… réfléchissez-y à deux fois.

Il n’y a aucune preuve scientifique qui permet de dire que la création d’un tableau de visualisation et que la visualisation de votre succès dans la réalisation de vos rêves vous aiderait à y arriver.

Bien que vous ne devriez pas abandonner vos rêves avant d’avoir essayé, il faut comprendre que la vie est semée d’obstacles et que parfois, même si l’on a beau essayer, on ne parvient tout simplement pas à avoir tout ce que l’on voudrait. Si vous vous lancez dans ce projet, convaincu que vous obtiendrez quelque chose si vous le faites correctement, mais qu’au final vous vous retrouvez les mains vides, vous allez tout simplement être déçu en vous et dans votre projet, ce qui peut mener à une dépression et une estime de soi en baisse.

4 Utilisez votre tableau de visualisation pour avoir une image des étapes à franchir, pas du résultat à obtenir

Votre tableau de rêves peut contenir un élément sur lequel vous vous concentrez pour vous aider à bien visualiser vos objectifs. Néanmoins, vous devez savoir que la communauté scientifique n’arrive pas à se mettre d’accord pour déterminer quel rôle jouent les exercices de visualisation dans les stratégies qui nous permettent de réaliser nos objectifs. Certaines études récentes laissent entendre que les personnes qui passent plus de temps à visualiser et à s’imaginer dans une situation où leurs objectifs sont atteints ont tendance à ne pas faire leur maximum le moment venu.

  • Par exemple, des étudiants qui ont dû passer du temps à s’imaginer à quel point ce serait bien de réussir leurs examens ont obtenu des résultats inférieurs à ceux qui n’ont rien dû visualiser du tout.
  • La leçon à retenir ici et d’autres études similaires semble être que – bien qu’il soit bon de définir ses objectifs et de passer un peu de temps à s’imaginer à quoi ressemblerait votre vie si vous les réalisiez – il est plus efficace et meilleur pour votre santé mentale de vous concentrer sur les étapes spécifiques que vous allez devoir prendre en chemin.
  • Par exemple, il n’y a aucun mal à rêvasser au bonheur que vous procurerait le moment où vous passez la ligne d’arrivée de votre premier marathon. Par contre, vous aurez moins tendance à parvenir à accomplir cet exploit sportif si vous vous contentez de visualiser uniquement ce moment.
  • Tout le temps que vous passez à visualiser serait mieux investi dans un entraînement. Veillez à ce que votre tableau de visualisation ait beaucoup d’images et de locutions inspirantes sur votre entraînement et pas uniquement sur le franchissement de la ligne d’arrivée. Et, bien entendu, n’oubliez pas d’enfiler vos chaussures de course et d’aller courir régulièrement !

 

 

 

Source: Cet article provient principalement de http://fr.wikihow.com/faire-un-tableau-de-visualisation-(Vision-board) , car oui, autant ne pas réinventer la roue quand elle existe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *