shadow

Et oui encore du relationnel, un bel historique qui replace tout dans la relation. Le Symbolon.

« Dans l’Antiquité, on appelait « symbole » un fragment de poterie qui liait deux êtres humains. Lors d’un serment d’amitié ou de la conclusion d’un contrat, on brisait le fragment en deux et chacune des parties prenait un morceau, précieusement transmis de génération en génération, et voué à être réuni à l’autre moitié quand les aléas de la vie — revers de fortune ou besoin d’assistance — l’imposeraient. Leur emboîtement parfait attestait d’une origine commune. On ne voulait rien savoir d’autre. Avec les dieux pour témoins, personne n’aurait osé mettre en doute le symbolon. »

Croire au Merveilleux, Ono Dit Biot.

Vu sur Facebook et publié par Patrick.Duquoc

Il y a aussi d’autres « Symbolons » possible comme pour ces Tatouages

Ou bien des bijoux

« L’humain que nous sommes à généralement besoin de symboles pour réaliser ses rêves ou tenir ses promesses, que cela soit avec l’autre ou avec soi-même. » – Jess

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *