shadow

Milton Erickson a relevé ces ressemblances dans sa pratique, comme on peut le constater dans une de ses publications : A Special Inquiry with Aldous Huxley into the Nature and Character of Various States of Consciousness. by Milton H. Erickson, MD.From: The collected papers of Milton H. Erickson, volume I; Irvington Publishers 1980; p. 83.

Sa fille Betty-Alice (dans le Dr Milton H. Erickson), décrit à quel point son activité se rapprochait bien plus de celle d’un guérisseur ou d’un chaman que d’un médecin.


Le chamanisme ou shamanisme est une pratique reliant les êtres humains et les esprits de la nature…

Originaire de Sibérie, la pensée chamanique se retrouve chez de nombreux peuples dans le monde entier. L’idée de base est celle d’une technique qui s’adapte à des situations aléatoires et difficiles, de façon souple, fluide et pragmatique. Ce sujet m’intéresse et vous pouvez en trouver plus de détails ici.

On retrouve dans le chamanisme le principe de la transe et du voyage intérieur. Une transe induite par un rituel qui associe expression corporelle et état psychique particulier. Lors de sa transe, le chamane entre en contact avec un monde différent et il obtient ainsi des réponses à ses interrogations.

Evidement, afin d’être plus consistant dans l’approche du soin, ce sera l’un ou l’autre – Chamanisme ou Hypnothérapie; mais chacun des voyages en vaut le coup.

Il est possible sous hypnose d’utiliser la métaphore du chamanisme pour vivre une expérience différente, empreinte de croyances diverses. Cela permet de sortir des sentiers battus, de s’ouvrir à d’autres possibles. Voici quelques exemples utilisant la métaphore du chamanisme :

  • Trouver son animal totem
  • Vivre dans la peau d’un animal
  • Demander des soins, purifier son corps, ses cellules
  • Rechercher et cicatriser les morceaux perdu
  • Nettoyer le corps et l’âme de ce qui ne vous appartient pas
  • Vivre des expériences au-delà de la vie

Pour profiter pleinement de ses expériences non ordinaires, il est bienvenu d’avoir une bonne réceptivité hypnotique (un certain lâcher prise ). Comme dans une séance d’hypnothérapie, c’est parfois après plusieurs séances que vous serez enfin capable de vivre les expériences les plus profond.

Remarque : L’hypnose étant le pays de l’imaginaire, il ne s’agit pas d’adopter des croyances ésotériques, mais de ressentir, en toute sécurité et avec l’ouverture d’esprit adaptée, des expériences nouvelles et différentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *